Bref historique des formats amateurs

Bref historique des formats amateurs

Depuis l’invention en 1922 du format 9,5 mm par Charles Pathé puis en 1923 du format 16 mm par Kodak, des amateurs se sont emparés d’une caméra légère pour filmer la vie, leur vie.

C’est d’abord pour vendre et diffuser les films que ses studios avaient tournés que Pathé commercialisa le célèbre petit projecteur à manivelle « Pathé Baby ». Juste avant Noël 1922, plusieurs milliers de ces projecteurs furent mis en vente accompagnés d’un catalogue important de 192 titres extraits de la cinémathèque Pathé. Fort de ce succès, une caméra de prise de vue fut également construite et mise sur le marché en 1923. D’une largeur de 9,5 mm, ce format est reconnaissable à ses perforations d’entraînement centrales, entre chaque image, qui permettent d’utiliser toute la largeur de la pellicule.

Ce format, utilisé par les cinéastes amateurs, devint aussi progressivement un format professionnel pour le reportage et les fictions de télévision, notamment dans sa déclinaison en format Super 16. 

Egalement conçu par Kodak, le format 8 mm, apparaît aux Etats-Unis en 1932. La crise économique de 1929 n’est pas loin, le 16 mm est devenu inaccessible pour les amateurs, les laboratoires ont intérêt à diminuer les coûts de pellicule pour relancer le marché.

  Sa forme première est celle du Double 8 : il s’agit d’un film 16 mm coupé en deux avec deux rangées de perforations. L’opérateur filme, retourne la bobine et utilise l’autre moitié du film.  Au développement, le film est coupé en deux et les deux parties sont assemblées bout-à-bout. Grâce à son faible coût, le 8 mm s’impose rapidement d’abord aux Etats-Unis puis en Europe après 1950. Sa fabrication s’arrête peu après l’arrivée du Super 8 lancé par Kodak en 1965 pour le remplacer. De même largeur que le film 8 mm mais avec des perforations plus petites, le super 8 présente une surface d’impression agrandie. L’essor du Super 8 fut accompagné de nombreux progrès techniques comme l’objectif zoom qui se généralisa, le réglage automatique de l’exposition, l’apparition du film à haute sensibilité. Le super 8 mm est le dernier format amateur sur pellicule, il disparaîtra avec l’avènement de la vidéo au cours des années 1980.