Numérisation

En novembre 2019, le réseau s’est équipé d’un outil professionnel de numérisation : le scanner HDS+ fabriqué par l’entreprise Film Fabriek. Pour l’achat de cet équipement mutualisé, l’association a obtenu le soutien de Crédit Agricole d’Ile-de-France Mécénat, de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Ile-de-France (Ministère de la Culture) et une aide à l’investissement de la Région Île-de-France et du Conseil départemental de l’Essonne.

Ce scanner permet de numériser tous les formats amateurs (dits substandards) : Pathé 9.5 mm, 16 mm, 8 et super 8. 

De nombreuses structures (associations, archives municipales, groupements professionnels) acceptent des dépôts de films et se retrouvent avec des bobines en attente de numérisation, parfois sans en connaître le contenu exact et sans les moyens de visionner. La réalisation d’un fichier numérique est la première et nécessaire étape pour prendre réellement connaissance des images, les documenter, les indexer et permettre d’éventuelles actions de valorisation.

Ainsi, l’acquisition de ces scanner, accessible à l’ensemble des membres, va permettre :

  • De numériser d’importantes collections en lien avec le territoire. 
  • De répondre favorablement aux nombreux dépôts effectués auprès des membres.
  • D’augmenter de façon très significative les quantités de films traités
  • De prendre en charge d’anciennes collections qui avaient fait l’objet d’une numérisation SD et qui méritaient au titre de leur intérêt patrimonial d’être re-numérisées en HD en vue de leur projection 2K dans les salles de cinéma.
 

Le scanner est installé dans un local commun disponible chez Ciné-Archives (Paris 19e). Un planning permet aux structures de jouir équitablement de cet équipement.

Toutes les structures membres du réseau auront la possibilité de faire numériser leurs films en participant au fonds de mutualisation de Mémoire Filmique d’Ile-de-France qui permettra de financer la personne chargée d’effectuer la numérisation et le coût d’usage des machines (nettoyants, amorce, sckotch etc…).

En image : Traitement d'un fonds d'archives cinématographique