Valorisation

Valoriser et promouvoir les actions de ses membres

Il est encore tôt, dans cette phase de constitution du réseau, pour envisager les actions de valorisation. Néanmoins, une séance de projection sera organisée fin 2020 pour présenter le projet Mémoire filmique d’Île-de-France à l’ensemble des partenaires et futurs 

membres. Nous espérons que cette séance pourra avoir lieu dans l’auditorium du Conseil Régional d’Ile-de-France avec projection d’extraits d’archives issues des collections des membres.D’ores et déjà ce site internet et une page facebook peuvent diffuser les actualités des membres du réseau. Toutes les actualités seront ainsi répertoriées sur  cette plateforme commune qui permettra aux utilisateurs de trouver de multiples informations sur une seule source de diffusion. 

En novembre 2020, le projet Mémoire filmique d’Île-de-France sera présenté lors des Rencontres annuelles du réseau INÉDITS Films Amateurs / Mémoire d’Europe, dont Cinéam et Ciné-Archives sont membres. Créé en 1991 à Paris, le réseau fédère une quarantaine de centres d’archives, producteurs, télévisions et universitaires et organise toutes activités relatives à la recherche, l’étude, la sauvegarde, la conservation et la mise en valeur des films amateurs.

Création d'une plateforme web reliée à la base de données DIAZ

Dès que le fonds d’archives de Mémoire filmique d’Île-de-France aura réuni un nombre suffisant de collections, nous envisagerons la création d’une plateforme web reliée à la base de données Diaz permettant la mise en ligne de l’ensemble des extraits publiables : l’accès à nos archives pour tous. Les collections pourront être mises en valeur à travers un portail web unique proposant :

  • un outil de recherche grand public et des recherches expertes pour les historiens et les professionnels de l’audiovisuel 
  • Un outil de géolocalisation
  • Une éditorialisation pour le grand public 
  • Des sélections de contenus et des fiches pédagogiques pour les enseignants 
 

Favoriser les échanges et encourager les projets communs
entre les membres du réseau Mémoire filmique d'Île-de-France

Derrière un nom collectif bien identifiable comme Mémoire filmique d’Île-de-France, une coordination régionale pourrait aussi porter d’autres projets à destination de ses membres : des formations, des opérations de collectes thématiques, des programmations régionales, des ateliers pour le grand public, des partenariats de diffusion avec des médias à l’échelle régionale et ainsi donner une plus grande visibilité au réseau.

Si  Mémoire filmique d’Île-de-France devient comme nous le souhaitons un espace d’échanges et de mutualisation de nos compétences et de nos pratiques, des projets communs devraient certainement voir le jour !