Pantin, Seine-Saint-Denis, 1965, les Courtilières

Qui ? 

Cet extrait provient du documentaire Pantin, six ans de gestion au service de la population réalisé par la municipalité sur le modèle des actualités cinématographiques. Le documentaire fait le bilan des réalisations de la précédente mandature et des projets en cours. 

Quand ? 

Ce film a été tourné dans le cadre de la campagne pour les élections municipales de 1965. Le maire communiste sortant Jean Lolive (qui sera réélu) y fait le bilan de son mandat, centré sur la politique du logement. Cet extrait évoque la baisse des crédits de l’Etat amorcée depuis le début des années 1960. Ce désengagement financier grève le budget des municipalités et entrave de fait la lutte contre les logements insalubres.. 

Quoi ? 

Cet extrait est consacré aux Courtillières, grand ensemble conçu par l’architecte Émile Aillaud en 1954. Cette construction répond à l’appel de l’Abbé Pierre sur le mal-logement. Le parc des Courtilières regroupe 655 logements HLM, mis en location en 1959. La construction des logements s’accompagne de celle d’équipements et infrastructures publics (école, crèche, bibliothèques, maison de quartier et centre de soin). En 1965 lors de la réalisation de ce document, on y compte 800 logements. 

Où ? 

Pantin est une ville du département de la Seine-Saint-Denis dans laquelle se trouve l’ensemble des Courtilières situé au nord de la commune. Il s’est construit sur une ancienne zone militaire du fort d’Aubervilliers. C’est un des premiers projets urbanistiques des “grands ensembles” de la région Île-de-France.