Paris, 1971, Le FHAR

Qui ?
Ces deux extraits proviennent de la vidéo Le FHAR (Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire) réalisée en 1971 par Carole Roussopoulos en compagnie de Paul Roussopoulos au son avec une caméra Portapack. Cette dernière est composée d’une caméra et d’un magnétoscope portable qui enregistre en noir et blanc sur des bandes magnétiques ½ pouce. C’est une technologie lancée par Sony aux États-Unis en 1965, elle est apparue en France en 1969.
La manifestation du F.H.A.R. dénonce la sexualité dominante, hétérosexuelle et capitaliste. À l’Université de Vincennes, des militantes et militants du F.H.A.R. s’expriment.
Quand ?
Cette vidéo a été tournée le 1er mai 1971 à Paris lors de la traditionnelle manifestation syndicale. Et à l’université de Vincennes dans le cadre du séminaire de philosophie avec George Lapassade. La vidéo Le FHAR est une des références historiques de la naissance et de la visibilité du mouvement gay et lesbien français, qui s’autoproclame homosexuel et révolutionnaire dans les années 1970, des premières réunions du F.H.A.R., et de l’apparition du mouvement de revendication d’identité sexuelle. Les lesbiennes à l’origine du F.H.A.R. quitteront le groupe rapidement pour former les Gouines Rouges.
Quoi ? 
Dans le premier extrait : une jeune militante du F.H.A.R. lesbienne feministe, Anne-Marie Grélois (Fauret) appelle les personnes présentes à s’emparer de la rue, à ne pas se cacher. Elle s’attaque aux « hétéroflics » puis aux « homoflics » réformistes et à la société bourgeoise qui peine à admettre une homosexualité visible et ouverte.
Dans le deuxième extrait : Guy Hocquenghem oppose l’homosexualité « bourgeoise » et cachée de certains artistes à l’homosexualité revendiquée et militante. À cette époque il est militant du F.H.A.R. enseignant et journaliste. Il deviendra par la suite écrivain. Georges Lapassade, enseignant en sciences politiques, rappelle l’importance politique de la « création » de la famille par la bourgeoisie et son rôle dans la répression de l’homosexualité.
 

Où ?
Dans les rues de Paris tout au long de la manifestation. À l’université de Vincennes dénommée à sa création en 1969 Centre universitaire expérimental de Vincennes puis université Paris 8 Vincennes et depuis 1980 Paris 8 Vincennes-Saint-Denis.

Capture d’écran 2021-01-12 à 17.46.48

Pour en savoir + :

– Le site internet du centre audiovisuel Simone de Beauvoir : https://www.centre-simone-de-beauvoir.com/

– Article sur Georges Lapassade : https://www.univ-paris8.fr/Colloque-Georges-Lapassade-une-pensee-et-des-pratiques-pour-aujourd-hui

– Conférence d’Annie Couëdel,  68 : Vincennes de ses origines à nos jours, Novembre 1999 :  http://www.ipt.univ-paris8.fr/hist/Articles/Bogota_nov_99_symposium.pdf